Ce que vous devez savoir sur les vitesses de connexion Internet

La vitesse de votre connexion Internet à la maison joue un rôle important sur la qualité de votre expérience en ligne et de celle de votre famille.
En effet, la frustration est bien réelle lorsque la page Web que l’on veut consulter prend longtemps à s’afficher à l’écran, ou que la vidéo que l’on regarde s’arrête continuellement. On peut alors se poser les questions suivantes :

Quelle sont mes vitesses de connexion réelles?

Pour le téléchargement et le téléversement de données, les vitesses de connexion Internet sont établies en mégabits par seconde (Mb/s) :

  • votre connexion descendante (téléchargement), soit la vitesse, mesurée en mégabits par seconde ou Mbits/s, du transfert des données entre Internet et votre appareil, qu’il s’agisse de fichiers, de sites Web, de photos, de pièces musicales ou de films;
  • votre connexion ascendante (téléversement), soit la vitesse, toujours mesurée en Mbits/s, du transfert des données entre votre appareil et Internet.

Les fournisseurs de services Internet (FSI) proposent différentes vitesses de connexion Internet à différents prix.

En règle générale, vous pouvez choisir parmi plusieurs forfaits, mais vous devez débourser davantage pour profiter d’une connexion plus rapide.

Il existe des outils en ligne pour mesurer les vitesses de la connexion Internet. Votre fournisseur en propose sûrement un sur son site Web pour que vous puissiez évaluer les vitesses de votre connexion.

Vous êtes-vous déjà demandé si votre forfait Internet est bien celui pour lequel vous payez? Le CRTC a mis sur pied un projet d’évaluation de la performance des services Internet à large bande offerts dans les foyers canadiens afin d’en mesurer les vitesses et d’en évaluer les autres caractéristiques, et il vous invite à participer à cet exercice. Renseignez-vous au sujet de ce projet et découvrez si votre service Internet est à la hauteur.

Qu’est-ce qui influence les vitesses de ma connexion?

Les vitesses de téléchargement et de téléversement associées à votre forfait sont autant de facteurs déterminants pour évaluer les vitesses réelles de votre connexion Internet. Mais il y en a d’autres.

Facteurs à l’intérieur du domicile

Le forfait commandé à votre fournisseur précise les vitesses du service Internet depuis ses installations jusqu’à votre porte. La documentation publicitaire annonce souvent des vitesses « pouvant atteindre » un nombre quelconque de Mbits/s, mais plusieurs facteurs peuvent réduire la vitesse de la connexion. En voici quelques-uns :

  • L’ordinateur. Avez-vous un ordinateur récent et rapide, ou s’agit-il d’une vieille machine qui peine à fournir les ressources nécessaires aux nouvelles applications?
  • Le modem. Ce périphérique, qui convertit les données transmises par le téléphone, le câble ou la fibre optique dans un format exploitable par l’ordinateur, peut-il accepter les vitesses de connexion élevées qui sont la norme aujourd’hui? Il se peut que les modèles plus anciens ne les acceptent pas.
  • Le routeur sans fil. De plus en plus de consommateurs installent chez eux un réseau sans fil pour profiter des services Internet avec plusieurs appareils. Les vitesses de connexion peuvent varier avec la distance entre le routeur et ces appareils.
  • Le nombre d’appareils utilisés. Utilisez-vous un seul appareil ou partagez-vous la connexion Internet avec l’ordinateur, la tablette ou le téléphone intelligent d’autres personnes? La vitesse de la connexion Internet est directement proportionnelle au nombre d’appareils connectés au réseau de la maison.

Facteurs à l’extérieur du domicile

Divers facteurs peuvent réduire les vitesses de la connexion à l’extérieur de votre domicile :

  • l’achalandage du site Web – si des milliers d’autres personnes essaient de visiter le même site Web que vous, les autres internautes retarderont d’autant la vitesse à laquelle vous y accédez;
  • les facteurs d’ordre technique – la latence, c’est-à-dire le temps que prennent les données à voyager d’une source à une destination, et les paquets de données perdus, c’est-à-dire les éléments d’information que vous avez envoyés ou que vous attendez de recevoir par Internet et qui ne parviennent pas à destination, peuvent également réduire les vitesses de connexion;
  • la connexion – votre domicile est-il doté d’une connexion en bon état ou faut-il la réparer?

Comment puis-je augmenter les vitesses de ma connexion Internet?

Si vos vitesses de connexion actuelles vous déçoivent, vous êtes libre de changer de fournisseur de services Internet (FSI). Ils sont responsables de l’équipement qu’ils fournissent, de leurs méthodes de facturation et de commercialisation, de la qualité du service et des relations avec les clients. Si vous avez des problèmes avec votre fournisseur, vous devriez communiquer avec son service à la clientèle et faire part de vos préoccupations directement au gestionnaire (si nécessaire). Sinon, nous vous suggérons de communiquer avec la Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision (CPRST).

Existe-t-il une norme de vitesse de connexion minimale au Canada?

Le CRTC reconnaît qu’une infrastructure à large bande bien développée est essentielle pour favoriser la participation des Canadiens à l’économie numérique. C’est pourquoi il a établi de nouvelles cibles pour les vitesses de connexion Internet. Le Conseil veut que tous les ménages et toutes les entreprises du Canada aient accès à une connexion Internet à large bande d’au moins 50 Mbits/s en téléchargement et d’au moins 10 Mbits/s en téléversement.

Bien qu’une majorité de Canadiens profitent de tels niveaux de services à l’heure actuelle, cet avantage fait défaut dans les secteurs ruraux et les régions éloignées. Dans le cadre de ses efforts déployés pour soutenir une telle infrastructure, le CRTC a établi un fonds destiné à s’assurer que des niveaux minimaux de services d’accès Internet à large bande soient offerts partout au Canada. Il prévoit qu’à la fin de 2021, 90 % des foyers et des entreprises du pays profiteront de vitesses de connexion d’au moins 50 Mbits/s en téléchargement et d’au moins 10 Mbits/s en téléversement.

Ces objectifs devraient être atteints au moyen du mécanisme de financement du CRTC auquel viennent s’ajouter des investissements du secteur privé, d’autres programmes de financement gouvernementaux et des partenariats public-privé. Consultez la Politique réglementaire de télécom CRTC 2016-496 pour vous informer sur le plan du Conseil.

Pour en savoir plus…

Pour en apprendre davantage sur les services Internet à large bande offerts au Canada :

Rapport de surveillance des communications 2016 – Ce rapport annuel du CRTC contient un large éventail de statistiques au sujet d’Internet. La section 5.3 du rapport fait un survol du secteur des services Internet de détail et de la disponibilité de l’accès à large bande au Canada.

Date de modification :